2017

ILS RACONTENT LEUR MILLÉSIME

<< Retour
>> Contactez cette personne
Mercredi 22 novembre 2017

Domaine Lacroix-Vanel |

Marc Olivier Bertrand 2017 est un millésime prometteur avec un bon potentiel de garde

Le domaine Lacroix-Vanel compte 10 ha qui en rouge sont en appellation Languedoc-Pézenas et en blanc en AOP Languedoc, cultivés en agriculture biologique.

Actu : Marc-Olivier Bertrand a racheté le domaine en 2016 avec le concours de Terra Hominis, société de financement participatif. Les vins en vente aujourd’hui ont été vinifiés par ses soins.

Les vendanges se sont déroulées du 19 au 26 août 2017.

La permaculture, une solution pour la sécheresse
Depuis que j’ai repris le domaine en 2016, je pratique la permaculture. A l’automne 2016, j’ai semé sur tous les rangs, un mélange d’avoine et de légumineuses (trèfle et vesse). Ces engrais verts inhibent les plantes concurrentes à la vigne et apportent naturellement de l’azote au sol. Dès qu’elles ont une certaine hauteur, elles sont roulées pour faire un paillage. Grâce à ce tapis, l’humidité au pied de la vigne est conservée. Malgré cette sécheresse qui s’est installée durablement, je n’ai pas eu de blocage de maturité. Mes rendements faibles, autour de 20 hl/ha, ont même été légèrement supérieurs à l’année dernière.

Par ailleurs, comme j’ai la chance d’avoir des vignes en coteaux, les fortes gelées d'avril ne m'ont pas impacté. Quant à l'état sanitaire avec cette année sans pluie, il est resté bon tout au long du cycle. J'ai très peu traité avec au final, un raisin parfaitement sain au moment de la récolte.

Des raisins à parfaite maturité
Sans surprise, même si j'ai été un peu pris de court, les vendanges ont démarré tôt avec une bonne semaine d'avance. Sur les cépages rouges, tout s'est enchaîné immédiatement, contrairement à l’année dernière. L'équilibre était parfait : les raisins étaient très mûrs, avec un taux de sucre pas trop élevé et une acidité pas trop faible. Ces vendanges précoces n'ont pas porté préjudice à la qualité. Bien au contraire. Tout était optimum. Notons que nous avons ramassé les raisins à la main et en caissette.

Un millésime surprenant
En cave, il a fallu gérer les températures élevées. Les fermentations sont parties très tôt. Les macérations ont été relativement courtes sauf sur la syrah. Les vinifications se sont terminées à la mi-octobre. Depuis, nous commençons à voir se profiler les principales caractéristiques du millésime. Et comme les premières dégustations le laissaient présager, les équilibres sont très beaux. Les vins sont à la fois concentrés tout en gardant de la fraîcheur et avec des couleurs relativement intenses. Les tanins sont déjà très fins et souples. Côté aromatique, les jus sont sur les fruits rouges et les épices. Les belles matières des blancs apportent des arômes expressifs avec du gras en bouche qui est bien porté par l’acidité du millésime. En blanc comme en rouge, les jus ont de la fraîcheur. Ce millésime est définitivement surprenant. Malgré des conditions météos compliquées, les vins sont très équilibrés avec un bon potentiel de garde. Ce millésime est prometteur. Sans aucun doute, le très gros travail fourni sur les vignes, a porté ses fruits.

Le financement participatif avec Terra Hominis
Précisons que mon vignoble est en financement participatif. J'ai la chance d'être soutenu par de nombreux associés, tous amateurs de vin. Au delà de l’apport financier au départ, ils m'aident moralement avec un réel esprit de partage et de convivialité. Des valeurs qui m'ont conduit à faire ce métier.

Marc-Olivier Bertrand, Vigneron du domaine Lacroix-Vanel
(Appellations Languedoc-Pézenas et Languedoc)