2017

ILS RACONTENT LEUR MILLÉSIME

<< Retour
>> Contactez cette personne
Lundi 20 novembre 2017

Domaine des Païssels | Retrouvez son témoignage 2016 2015 

Marie Toussaint : “La qualité est là. Pas la quantité”.

Marie Toussaint et Vivien Roussignol gèrent 6 ha en appellation Saint-Chinian, travaillés en bio bien qu’ils ne soient pas dans une démarche de labellisation.

Actu : les vignerons lancent leur cuvée "Les Jalouses" issue d'une parcelle de 1 ha de carignans centenaires. Et sur laquelle se trouve également une douzaine de cépages oubliés et peu répandus comme l'½illade, l'alicante, le petit boucher, le grand noir de la calmette...

Les vendanges se sont déroulées du 28 août au 20 septembre 2018.

Précocité et sécheresse
2017 a été une année particulière. Tout a commencé très tôt. La vigne a débourré dès fin mars. Avec le printemps humide et chaud, la vigne a poussé très vite. Elle a rapidement pris 15 jours d’avance par rapport aux années précédentes qu’elle a gardés jusqu'aux vendanges. 

L’autre particularité est la sécheresse tout au long du cycle, marqué par un été très chaud. Heureusement, nous avons échappé au gel et nous n'avons pas eu de soucis sanitaires.

Les vendanges ont donc commencé 15 jours plus tôt. La précocité du millésime nous a tous surpris. Des vignerons qui vinifient depuis des dizaines d'années, n'avaient jamais récolté si tôt. Le 28 août, nous avons ramassé le cinsault et juste après, étonnement, les grenaches rouges. Mais la maturité était là. Les degrés aussi. Ensuite, la première semaine de septembre, nous avons fait les syrahs et nous avons fini par les carignans. 

Des rendements très faibles
Comme d'habitude, nous avons un peu plus de cinsault et de carignan, mais définitivement par rapport aux années précédentes, les baies étaient toutes petites, faute d'eau. Sur des parcelles, les rendements sont de 15 hl/ha…. Nous n’avons pas encore fait la moyenne pour ne pas nous démoraliser, mais nous devrions être en dessous de 20 hl/ha. Encore moins qu’en 2016.

Les syrahs et les mourvèdres ont tiré leur épingle du jeu
Tout s'est bien déroulé dans l’ensemble à la cave. Et nous avions de la place... Nous avons constaté que les fermentations alcooliques ont été un peu plus lentes, mais les malolactiques se sont enclenchées tout de suite après. Cette année, nous avons travaillé nos vins différemment. Les petits raisins ont donné peu de jus, mais ils étaient très concentrés. Nous les avons donc peu extraits. La qualité est là. Les rosés ont cette jolie couleur claire qui plaît. En rouge, les grenaches sont légèrement en dessous qu'en 2016. Mais les carignans sont beaux. Et les syrahs et les mourvèdres sont très jolis. Ils ont su tirer leur épingle du jeu. 

Le millésime 2016 est presque écoulé et nous aurons peu de 2017. Nous allons certainement devoir nous agrandir en prenant de nouvelles vignes en fermage.

 

Marie Toussaint, vigneronne du domaine des Païssels
(AOC Saint-Chinian)