ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Mardi 13 mars 2018

Négoce 2.0 : Arthur et Adrien, une marque digitale native de vin

Deux jeunes limouxins Arthur et Adrien, ont lancé une marque de vin éponyme, créant ainsi une nouvelle forme de négoce.

Ils ont 24 et 25 ans tout juste. Arthur et Adrien ont lancé une marque de vins éponymes composée de 13 cuvées, en majorité issues du Languedoc, leur terre natale. Ils la commercialisent uniquement via leur site internet. La sélection vise à « faire découvrir des vins de petits domaines » souligne Arthur, en imposant la marque « Arthur et Adrien » comme un gage de qualité. Et pour convaincre de cette sélection scrupuleuse, les deux limouxins ont mis en place un process de sélection en trois étapes. Ils se rendent d’abord chez le vigneron pour déguster puis soumettent leur sélection à un jury d’experts professionnels. Enfin, la sélection du jury est présentée à Jérôme Ryon, chef étoilé du restaurant La Barbacane à Carcassonne pour une dernière validation.

 

Commerce équitable

Ils achètent par lot de 600 bouteilles (stocké à Béziers chez un logisticien en capacité de panacher les envois) dans un souci de commerce équitable. « L’objectif est de vendre le vin sur notre site au même prix que celui du domaine. Nous visons des cuvées faciles à vendre autour de 15 euros » précise Arthur. Ils étiquettent ensuite les cuvées en adoptant un marketing novateur. Chaque cuvée signée Arthur et Adrien est numérotée, comme s’il s’agissait d’un lot. L’étiquette précise l’appellation et le nom du producteur. La contre-étiquette évoque le travail de sélection d’Arthur et Adrien ainsi que leur passion pour le produit. « Nous avons fait des études de commerce mais nous avons grandit dans le vin. Le père d’Adrien est ½nologue, ma famille a une exploitation viticole » explique Arthur.

Cette passion les conduit à réaliser la plupart de leur stage dans le monde du vin, notamment aux Etats-Unis où Adrien découvre un concept qui attire son attention. « Il s’agit d’achat de fin de stocks de vins premium revendus à moitié prix par numéro de lot » indique Arthur. L’idée du numéro de lot a été conservée pour la marque Arthur et Adrien mais le principe d’achat de fin de série écarté. Les vins, tous issus de vignes en viticulture raisonnée, conservent leur numéro de lot « tant que la qualité reste identique au fil des ans » précise Arthur.

Ayant lancé leur site en septembre dernier, désormais, l’enjeu pour les deux jeunes entrepreneurs est de se faire connaître auprès des consommateurs. Pour cela, Arthur et Adrien réalisent des dégustations avec les comités d’entreprises ou les clubs de dégustation. De quoi convaincre les premiers acheteurs d’adhérer à leur concept.

2 critères retiennent leur attention : une qualité gustative exceptionnelle et le respect par les producteurs d’une agriculture raisonnée.

Leur présélection est ensuite soumise à un jury d’experts lors de dégustations à l’aveugle.

Enfin, la sélection du jury est présentée à Jérôme Ryon, chef étoilé du restaurant La Barbacane à Carcassonne, pour une dernière validation.

[ Source Vitisphere ]