2016
>> Contactez cette personne
Lundi 10 octobre 2016

Antech Limoux | Retrouvez son témoignage 2014 2013 

 

Françoise Antech Gazeau : "Un millésime complexe"

Le printemps alternant épisodes pluvieux et froids, l’absence d’eau fin juin et courant juillet, puis la sècheresse et la canicule d’août ont bousculé tous nos paramètres cette année, rendant encore plus aigüe l’épineuse question : mais quand allons-nous commencer ? Quel équilibre optimal choisir entre sucre / acidité et PH ? Quand donner le top départ des premiers coups de sécateurs pour obtenir des vins droits, nets, tranchants mais en même temps pleins de  caractère ? Immuable dilemme.
 
Après moult analyses et tergiversations les vendanges 2016 ont commencé le vendredi 26 août à l’aube avec nos premiers Chardonnays.
Pour préserver la qualité de nos raisins blancs fragilisés par l’exposition aux grosses chaleurs, le choix de l’ordre de récolte des parcelles a  été primordial cette année.  La vendange exclusivement manuelle, qui nous demande une organisation sans faille et nous impose beaucoup de contraintes, est pour nous le prix à payer pour laisser s’exprimer toute la richesse et la complexité de notre « Grand Terroir  de Bulles ».
En dépit de nos appréhensions, nos quatre cépages ont présenté des belles fraicheurs malgré la canicule.
 
Les cépages précoces ont eu moins à souffrir de cet épisode caniculaire. Le chardonnay  s’exprime sur les notes de fruits frais comme la pêche des vignes. Le pinot toujours plus vineux nous présente déjà ses faveurs de prune d’ente. Le chenin cépage frais et vif est cette année encore plus tourné sur l’agrume, le cédrat. Le mauzac emblématique de Limoux a rencontré un millésime remarquable, les quelques parcelles qui commençaient à souffrir ont reçu une petite pluie de vendange juste à temps pour parfaire leur maturité. La pomme fraîche, la poire, la grany sur certaines cuvées se dévoilent déjà.
 
Aujourd’hui les fermentations terminées et tous un peu nostalgiques de cette parenthèse spéciale dans la vie d’un vigneron qu’est la période des vendanges, nous pouvons déjà imaginer le profil du millésime.
 
Extrêmement prometteurs sont les premiers mots qui s’imposent pour parler de nos vins de base 2016 : de magnifiques acidités naturelles combinées à des expressions florales et fruitées tout à fait délicates. Nous allons maintenant laisser quelques semaines les vins se reposer et c’est avec une impatience grandissante que nous commencerons à préparer nos assemblages dès l’arrivée des premiers froids de l’hiver.
Il faudra toutefois patienter deux longues années d’élevage sur lies après fermentation en bouteille pour découvrir le résultat de nos efforts et du beau cadeau que la nature nous a fait cette année encore.

Rendez-vous fin 2018 pour partager les premières flûtes…


Françoise Antech Gazeau - Antech Limoux
(AOC Limoux)