2016

ILS RACONTENT LEUR MILLÉSIME

<< Retour
>> Contactez cette personne
Jeudi 13 octobre 2016

Domaine de L'Ancienne Mercerie | Retrouvez son témoignage 2017 2015 2014 2013 

François Caumette : un millésime atypique avec de jolis jus concentrés

Le domaine de l'Ancienne Mercerie compte 16 hectares en appellations Faugères et Languedoc, cultivés en agriculture biologique.
L’actu du domaine : L’Ancienne Mercerie produit depuis peu, un vin blanc en AOP Faugères, à majorité de grenache blanc.

Les vendanges se sont déroulées du 5 au 20 septembre 2016.

Sécheresse et chaleur
Avec l’hiver doux, le cycle a commencé tôt puis il s’est ralenti avec le printemps humide. A la sécheresse de l’été, s'est ajoutée une canicule tardive début septembre. A la veille de la récolte, nous avions deux inquiétudes. Tout d'abord, pour le niveau de résistance de la vigne aux stress de la sécheresse et de la chaleur. D'ailleurs, des symptômes de flétrissement sur une parcelle de syrah commençaient à s'installer. Et la deuxième, les rendements qui s'annonçaient très faibles.

Nous avons été les premiers à vendanger en Faugères. La récolte a donc débuté très tôt et a été continue. Les raisins ramassés étaient très beaux, très sains et bien mûrs. La vigne a donc bien résisté ! C'est sans aucun doute, le résultat de notre travail pour la préparer à la sécheresse : mise en production des plantations en douceur, taille, aération des sols...


De beaux jus en faible quantité
En cave, les fermentations se finissent très lentement. Les malolactiques sont en train de s’enclencher et nous allons bientôt finir les décuvages.

Les équilibres sont haut-perchés. Les jus sont riches en sucre, ont une forte acidité et une grande concentration en polyphénols. Les vins obtenus sont le reflet fidèle des raisins : concentrés et riches, de couleurs noires, avec des degrés, des tanins et une bonne intensité aromatique. Nous avons à ce jour, une bonne base pour que ce millésime, à nouveau atypique, soit très joli. Il faut à présent attendre la fin des malos et les premiers assemblages pour affiner cette impression.

En quantité, même si nous nous n’avons pas fini de presser, nos inquiétudes de rendement se confirment : la récolte est très petite. Elle devrait avoisiner, pour le domaine, le 20 hl/ha.


François Caumette, vigneron du domaine de l'Ancienne Mercerie
(Appellations Faugères et Languedoc)