2016

ILS RACONTENT LEUR MILLÉSIME

<< Retour
  • : "Un bon état sanitaire et une petite récolte"
>> Contactez cette personne
Mardi 27 septembre 2016

Les Domaines Auriol | Retrouvez son témoignage 2015 2014 

Claude Vialade : "Un bon état sanitaire et une petite récolte"

Le bassin méditerranéen (Languedoc, Roussillon, Catalogne espagnole et Rhône Sud) a traversé un hiver sec et doux. Ce phénomène a perduré pendant le printemps avec un niveau de pluviométrie dans les moyennes basses. L’été 2016 a été sec et chaud. Ce phénomène d’ensoleillement permanent et de vent chaud perdure en ce mois de Septembre. La même situation climatique se retrouve dans le vignoble du Sud-Ouest, sur les départements du Gers et du Lot. Nous étions dans la Mancha, la dernière semaine d’Aout, pour constater ce même climat chaud et sec où le manque d’eau se fait ressentir, avec un début de vendanges qui laisse entrevoir une diminution de 20% de la récole 2016. La faible assimilation de la vigne en nutriment, entraine une situation de « stress » ou de blocage dans les maturités. Les cépages sensibles comme le Grenache subissent de la coulure, tandis que les autres cépages portent néanmoins des grappes plus petites et plus rares que les millésimes antérieurs. Les pellicules des raisins sont assez fines et demandent des gestes spécifiques pour les sauvegarder en bon état jusqu’à la cueillette.

Un bon état sanitaire et une petite récolte 2016

La bonne nouvelle c’est que l’état sanitaire est bon, il n’y a pas de maladies cette année ! On note un peu d’oïdium dans le secteur de Limoux, plus humide, de l’araignée rouge dans la Mancha et la récurrence du black rot sur l'Est Gardois, notamment sur les vignobles en bio. Jusqu’à ce jour, nous avons constaté de belles acidités, mais nous veillons aux maturités qui montent vite à cause de la chaleur. Le contrôle de poids des baies indique à ce jour un déficit de 20% par rapport à l'année dernière, le Roussillon accusant jusqu’à – 60%. Les vignobles, en général, sont sains, de par le climat mais aussi par les faibles sorties : les grappes sont bien aérées. Les blancs présentent de belles acidités. Les rouges vont donner de belles concentrations. Néanmoins, et on croise les doigts, la permanence du climat chaud et sec pourrait entrainer des variations à la baisse.

Date des vendanges

Le retard de maturité observé généralement est de 7 à 10 jours par rapport à 2014. Les Muscats ont été récoltés dans le Roussillon, pour les vinifications en vins blancs. Les secteurs les plus précoces vendangent en 1ere semaine de Septembre, au moment où j’écris ce rapport. Les Sauvignon et Chardonnay sont les premiers concernés.

Les particularités

Un épisode de grêle, fin Août a ravagé 1000ha de vignoble sur le secteur du Pic St Loup. L’usage du goutte à goutte, ou tout autre système d’appoint en eau, a tout son sens en cette année 2016 et sauvera pas mal de parcelles ! Dans le Bordelais, la météo a été un peu plus clémente côté intempéries. Le millésime s'annonce d'un bon niveau, avec toutefois des secteurs qui commencent à craindre la sécheresse, comme ailleurs.

Château Ciceron & le Jardin des Vignes Rares : L'état sanitaire est parfait.

Le travail de recherche expérimentale réalisé pour une viticulture de demain, économe en eau répond à tous nos espoirs. Les Syrah – cépage bien sensible au stress hydrique - restent belles. La sélection parcellaire sera minutieuse pour répartir les raisins entre rosé et rouge. Les Grenache, se comportent mieux que les années précédentes. Le travail sur la sélection clonale et les porte-greffes adaptés à chaque nature de sol, a été complété par une culture soignée. En travaillant le sol, nous avons permis aux racines de descendre et de renforcer la nutrition des ceps. Les Marselan et Cabernet Franc sont jolis, avec des grappes bien aérées qui vont arriver naturellement à une belle maturité équilibrée. Une pulvérisation foliaire, légère, à base d'azote et de soufre a été effectuée en encadrement de véraison sur les Syrah et l'Albariño afin de révéler le côté thiolé de ces cépages. Les premiers contrôles de maturité ont commencé la première semaine de Septembre. On se prépare à vendanger la semaine du 15 Septembre. Cette année, nous avons confié les micro vinifications dans le chai de Cicéron, à Ricardo, œnologue argentin qui reste chez nous jusqu’en février 2017.

Le marché

Les stocks des vins languedociens sont plus hauts que les deux millésimes précédents. La conséquence est la baisse des cours notamment sur les « Table » et certaines IGP. Néanmoins, - la faible récolte en hémisphère sud (-20%), - les épisodes de grêles, - le gel que l'on a observé au printemps sur la Loire et la Bourgogne, - la petite récolte du bassin méditerranéen laissent présager une stabilisation des cours sur les IGP Oc, avec certaines augmentations sur les AOP, les VSIG et certains cépages tels que le Chardonnay.

 

Claude Vialade - Les Domaines Auriol
(AOP Languedoc & IGP Sud de France)