Lundi 02 décembre 2013

Un millésime tardif qui s’annonce exceptionnel pour les vins du Languedoc-Roussillon

Alors que les vignobles septentrionaux doivent se battre avec une météo
peu clémente, les vins du Languedoc-Roussillon semblent tirer leur épingle du jeu.
Les vendanges qui démarrent tardivement dans le vignoble du Languedoc bénéficient de conditions climatiques favorables, laissant déjà entrevoir un millésime 2013 hors du commun.

Des vendanges tardives à la qualité prometteuse

La récolte 2013 est particulièrement tardive dans le Languedoc avec une à trois semaines de “décalage” par rapport aux années précédentes. Malgré l’été chaud, la véraison se déroule lentement. Les premières vendanges ont démarré la dernière semaine d’août pour les muscats, suivis des blancs cette semaine. Les rouges attaqueront mi-septembre jusqu’à fin octobre.

Un état sanitaire très bon

L’état sanitaire reste très bon et les équilibres sucre/acidité sont exceptionnels. Les conditions de maturation sont parfaites, avec notamment d’importantes amplitudes thermiques entre le jour et la nuit qui laissent augurer l’obtention de mouts très qualitatifs (fraîcheur, intensité et finesse aromatique). La météo des semaines à venir sera déterminante pour les volumes et pour la qualité du raisin.

Une récolte moyenne mais supérieure à 2012

On estime que la récolte dans le Languedoc-Roussillon devrait être supérieure à 2012, mais rester dans la moyenne des cinq dernières années.

>> Télécharger le fichier