2015

ILS RACONTENT LEUR MILLÉSIME

<< Retour
>> Contactez cette personne
Mercredi 28 octobre 2015

Cave coopérative "Les Terrasses Cévenoles" |

Jean-Noël Dodane : " Un millésime prometteur".

Les Terrasses Cévenoles fédèrent 40 coopérateurs qui cultivent 200 hectares de vignes dont 25% sont en bio. Ils commercialisent 40% de leur production en direct.  Les vins sont entre autres à 55 % en  IGP Cévennes et 15% en AOP Languedoc.

Les vendanges se sont déroulées du 28 août  au 24 octobre

 

Des volumes en baisse

Nous avons eu un hiver relativement normal après de nombreux épisodes cévenols sur la fin de l’année 2014. Le printemps a été assez pluvieux, suivi par un été sec et très chaud sur notre zone. Le black-rot s'est installé en mai/juin, avec quelques premiers dégâts sur grappes. En revanche, sa sortie en juillet, a fortement diminué le potentiel de récolte,  notamment sur les merlots et grenaches noirs. Le bio a beaucoup plus souffert de cette maladie que le conventionnel. Juste avant les vendanges, nous avons eu quelques pluies. Elles n’ont pourtant pas été suffisamment absorbées par les vignes, probablement trop stressées par la chaleur de l’été. L'état sanitaire avant la récolte était très bon. Nous avons eu juste eu quelques coulures classiques sur les grenaches. Les vendanges ont démarré tôt avec les sauvignons. Nous n’avons pas été trop impactés par les orages cévenols. Nous avons juste subi à la mi-septembre, un impact de grêle très localisé sur quelques hectares, qui ont pu être rentrés en moins de 48h. Le reste de la vendange, très saine, nous a permis de nous passer de sulfites au quai de réception sur plus de 90% des apports. Les volumes sont en baisse de 25% pour plusieurs raisons : le black-rot, la grêle et le stress hydrique de la vigne. Nous avons 9 000 hl alors qu’en 2014, nous avions 11 500 hl.

 

Prometteur

Pour les blancs, nous avons de très beaux résultats. Le sauvignon et la roussanne sont très floraux. Les viogniers, les muscats et même les chardonnays, ont développé des arômes de fruits exotiques pendant les vinifications. Nous avons de très bons équilibres avec des acidités volatiles globalement basses, signe du bon déroulement des fermentations. Les rosés, issus des grenaches, syrahs et merlots sentaient déjà la framboise à plein nez pendant toutes les vinifications. Ils sont très prometteurs. Certes, tout n’est pas fini, mais nous allons certainement vers une année exceptionnelle dans ces deux couleurs. En rouge, quelques syrahs sont hétérogènes selon les parcelles. Certaines peuvent manquer de volume et de structure en bouche. D’autres sont superbes, tout comme les merlots et les cabernets, portés sur les arômes de cassis, poivre et réglisse. Tout le reste de la production est très bien, ce qui permettra de réaliser de beaux assemblages.

 

Jean-Noël Dodane, maître de chai de la cave Les Terrasses Cévenoles

(IGP Cévennes et AOP Languedoc)