2015
>> Contactez cette personne
Jeudi 29 octobre 2015

Cave coopérative "Les vignerons du Pic" |

Yves Euzet : " Un millésime sur la fraîcheur".

La cave coopérative "Les vignerons du Pic" fédère 140 adhérents dont 60 actifs qui produisent environ 40 000 hl en agriculture raisonnée sur 630 ha. 20% des vins sont en AOP, principalement en Appellation Languedoc Pic Saint-Loup (10%), Languedoc Grès de Montpellier (2%) et Languedoc (8%). Ils produisent également un peu d'IGP Saint Guilhem.
 
Les vendanges se sont déroulées du 20 août au 25 septembre.
 
Savoir composer avec les phénomènes exceptionnels
L’hiver a été trop doux. L'eau du printemps a amené une floraison très précoce qui a débuté dès la fin mai avec dix jours d'avance. Mais l’évolution phénologique s’est ralentie à cause de la chaleur écrasante de juin et juillet. Heureusement, l'eau était légèrement excédentaire dans les sols. Les raisins n'ont pas subi de la sécheresse sauf les grenaches abondants. Nous avons eu pour la première fois cette année, du black-rot en mai/juin. Certains coopérateurs ont de nouveau subi des attaques en juillet. Mais globalement, nous nous en sommes très bien sortis. Nous avons également renforcé notre vigilance pour la flavescence dorée. Quant à l’oïdium que nous savons bien traiter, il n’y a rien de significatif à signaler. Les vendanges à peine démarrées, nous avons essuyé un premier épisode cévenol avec 100 mm d'eau le 23 août. Nous avons été vigilants pour les syrahs, prépondérantes dans l'appellation Pic Saint-Loup et Grès de Montpellier. Des pointes de botrytis sont apparues sur leurs peaux fines. Un deuxième épisode pluvieux important s'annonçant à la mi-septembre, nous les avons récoltées, certes pas à maturité parfaite mais très satisfaisante. Un déficit d'eau habituel s'est ensuite installé. Mais les nuits fraîches ont permis une bonne maturation, entre autres du grenache. Nous devons dorénavant savoir composer avec ces épisodes cévenols "exceptionnels" par leur ampleur qui deviennent "habituels". Les volumes (40 000 hl) sont en baisse légère par rapport à 2014 (43 000 hl).
 
Nous sommes contents du résultat en cave
Les rosés qui représentent 40% de notre production totale en terme de volume - dont 300 hl en Pic Saint-Loup - ont les degrés et la couleur "blush" attendus. Nous avons exactement le produit que nous voulons. Volontairement, nous avons également une cuvée confidentielle de mourvèdre rosé, à la couleur plus soutenue, style fraise avec un nez très expressif. Pour les blancs, nous avons les degrés voulus pour les cépages qui rentrent dans nos appellations. Attendons encore un peu, mais le résultat devrait être très bon. En rouge, heureuse surprise, car les degrés sont confortables pour la plupart sauf pour les syrahs qui sont plutôt sur le registre du fruit. Nous allons devoir bien les travailler pour qu'elles fassent un bon complément pour nos vins d’appellation. Le bilan est donc positif voire très positif pour certains cépages. Maintenant, il faut attendre les assemblages. Mais nous pouvons déjà dire que pour nos vins en AOP, ce millésime sera sur la fraîcheur.
 
 
Yves Euzet, Président de la cave coopérative "Les vignerons du Pic"
(Appellations Languedoc Pic Saint-Loup, Languedoc Grès de Montpellier et Languedoc).