2014
  • : "C
>> Contactez cette personne
Lundi 15 décembre 2014

Président de l'appellation Picpoul de Pinet |

Guy Bascou : "C'est un millésime !".

La jeune appellation Picpoul de Pinet, reconnue en 2013, rassemble 4 caves coopératives et 23 caves particulières. Elle a produit cette année 66 100 hl de blanc à partir d'un seul cépage tardif, le Picpoul.

 

Les vendanges se sont déroulées du 8 au 19 septembre

 

Des vendanges précoces qui ont sauvé le millésime
Durant l'hiver, nous avons subi une grande sécheresse. Il n'est pas tombé une seule goutte d'eau sur le littoral. Le printemps a été également chaud. Les maturités étaient en avance. Les ondées et l'absence de grosses chaleurs en juillet et en août  ont permis à la vigne de survivre. Elles ont sauvé la récolte. Nous avons attaqué les vendanges sous le soleil avec trois semaines d'avance. Grâce à cette précocité, nous avons pu tout vendanger avant les grosses pluies. Par ailleurs, nous récoltons sur une période courte car quand notre seul et unique cépage est mûr, il l'est partout !


Une récolte faible mais des prix maîtrisés

Les volumes, plutôt faibles, sont quasi identiques à 2013. Nous avons optimisé toutes les parcelles de Picpoul en augmentant le PLC (Plafond Limite de Classement) de 55 hl/ha à 62 hl/ha sur certaines zones. Nous avons ainsi pu compenser le déficit des vignes au sol peu profond qui avaient énormément souffert de la sécheresse. Cette décision nous a permis de déclarer autant de Picpoul qu'en 2013. Heureusement car nous manquons de vin. L'année dernière, nous avons apuré nos stocks et vendu 75 000 hl. Les disponibilités 2014 sont donc de 66 100 hl. Le marché est très tendu. Certains ne pourront pas être servis. Comme nous ne voulons pas faire flamber les cours de l'appellation, nous maîtrisons l'évolution des prix. Nous sommes au minimum entre 135 et 140 €/hl soit une augmentation de 4% par rapport à 2013. Contrairement à ce que l'on pensait il y a quinze ans, nos volumes sont limités. L'appellation utilise 100% de ses potentialités. Même si la prochaine récolte est "normale" et  produit environ 75 000 hl, nous aurons juste de quoi fournir le marché. Mais nos stocks ne se seront pas renouvelés. Notre offre tournera entre 10 et 12 millions de bouteilles. Pas plus ! Si nous nous projetons sur vingt ans - en tenant compte des vignes qui devront être renouvelées entre 3 et 4% chaque année - nous n'aurons pas de marge de progression importante . Le challenge est donc à la fois de maîtriser les prix tout en créant une valeur ajoutée raisonnable pour que les vignerons puissent vivre. Nous devons également continuer à développer notre image de marque.

 

Un millésime frais, vif et concentré

Nous avons réuni 24 dégustateurs vendredi 12 décembre pour goûter l'ensemble de la production. Les qualificatifs principaux du millésime sont : fraîcheur, vivacité, concentration et volume avec une belle complexité aromatique. Nous sommes en plein dans la caractéristique de l'appellation, à savoir l'arête acide de notre cépage. La conclusion de tous les dégustateurs : c'est un millésime ! cqfd un millésime de qualité !

 

 

 

Guy Bascou, président de l'appellation Picpoul de Pinet